jeudi 15 décembre 2011

Norvège : pénurie de beurre dans tout le pays

En préambule….

J’ai reçu dernièrement de très nombreux messages de lecteurs qui prenaient des nouvelles de moi et s’interrogeaient sur l’hibernation anormalement longue de mon blog. 
Vos attentions m’ont touché et je vous en remercie. 
Pour être sincère avec vous, j’ai eu besoin de faire une petite pause dans l’écriture. Quelques points de suspension positifs dans la mesure où j’ai pu de nouveau goûter à cette sensation étrange et délicieuse qui s’accroche à moi dès que je m’éloigne un peu trop longtemps des contrées nordiques : le manque. Et c’est ce manque, stimulant et euphorisant, qui me fait revenir auprès de vous, pour vous parler de ces pays septentrionaux si chers à mes yeux et à mon cœur (résolument)…au nord.



A quelques jours des fêtes de fin d’année, je souhaitais vous parler d’un sujet peu relayé en France mais qui résonne dans toute la Scandinavie et gronde en Norvège : une pénurie de beurre sans précédent. 
Chez certains commerçants, sur les marchés ou sur Internet, les prix de vente s’affolent. 
Lundi dernier, 500 grammes de beurre se vendaient sur la toile à 600 NOK (environ 75 €). Dans les boutiques, 250 grammes de beurre s’arrachaient à 10 €, soit quatre à cinq fois le prix moyen.

En Norvège, le marché du lait est contrôlé à 90 % par la marque Tine. Un quasi monopole qui aux yeux des consommateurs, rend l’entreprise laitière entièrement responsable d’une pénurie qui aurait pu être évitée ou atténuée, dès les premiers signes de ralentissement de la production il y a quelques mois. 
Pour assurer sa défense, Tine déploie des arguments qui peinent à convaincre, rappelant que les fortes pluies de la fin d’été ont eu des effets négatifs sur la qualité de l’alimentation des vaches, avec pour conséquence directe une baisse de la production laitière. L’entreprise pointe également du doigt le régime « low carb ». Très en vogue à l’heure actuelle en Norvège, il consiste à tartiner généreusement de beurre et de fromage ses tranches de pain, entraînant de facto, un accroissement de la demande. 



Un protectionnisme étouffant

Dans son édition de mardi, le quotidien norvégien Dagens Næringsliv écrivait que depuis des années, Tine et ses fermiers, réunis en cartel, profitent d’une situation qui les protègent des lois de la concurrence et de l'entrée sur le marché de produits alimentaires étrangers plus compétitifs. Les mesures protectionnistes frappent ces produits de quotas sévères et de coûts de douane élevés (un peu plus de 3 € par kilo de beurre par exemple). Par ailleurs, d'autres règles compliquent voire empêchent leur mise sur le marché, comme les exigences de présentation des emballages en norvégien.
Mais face à l'ampleur de cette crise alimentaire, le gouvernement norvégien a consenti à un allègement provisoire de ses restrictions et passé les frais de douane de 3 € à 0,50 € par kilo de beurre.
Résultat, depuis hier, le concurrent danois de Tine, Synnøve Finden, approvisionne les commerces du royaume en beurre belge. Plusieurs centaines de tonnes de beurre devraient ainsi entrer en Norvège avant la fin de l’année. Un véritable soulagement pour la population qui va (enfin) pouvoir bénéficier d'un petit répit jusqu'au début du mois de janvier, Tine ayant indiqué une reprise des approvisionnements pour la première semaine de 2012.
En attendant, et pour être sûr de ne pas manquer de beurre, les norvégiens peuvent toujours souscrire à un abonnement au journal Firda Posten. Dans son édition du début de semaine, le quotidien local offrait 500 grammes de beurre pour toute souscription d’un abonnement minimum de 10 mois !



jeudi 8 septembre 2011

Islande : inquiétudes autour du volcan Katla

Mýrdalsjökull : ce glacier recouvre le volcan Katla. Photo : Páll Stefánsson

Les activités sismiques autour du volcan Katla se sont intensifiées ces derniers jours. Rien de très inquiétant de prime abord car les petits tremblements de terre sont monnaie courante en Islande et à proximité des volcans. En revanche, ce qui inquiète les scientifiques, ce sont les "grappes" de secousses près du Katla qui se réveillent en moyenne toutes les dix minutes, faisant craindre une éventuelle éruption.
Très redouté, le réveil du Katla (bouilloire en islandais) entraînerait des graves destructions et causerait des ravages sur une large superficie.

Dans le passé déjà, Katla (qui reste le volcan le plus dangereux de l'île) avait détruit de nombreuses fermes et villages en aval. Des coulées d'eau aussi vastes que le fleuve Amazone et dévastatrices s'étaient formées et des rochers de la taille de petites maison avaient étés projetés dans les airs.
L'éruption, en avril dernier, du volcan Eyjafjöll, avait entraîné l'évacuation de centaines de personnes et les transports aériens internationaux avaient été paralysés en raison de la présence d'un immense nuage de cendres. L'histoire montre que le Katla fait souvent éruption peu de temps après.

lundi 29 août 2011

Un été en Norvège, suite

[Cliquez sur les photos pour les agrandir]
Trondheim, cathédrale Nidaros
Marché aux fruits de Trondheim
Vue depuis les hauteurs d'Ålesund
Douceur de vie...



Toutes les photos m'appartiennent. Merci de me demander l'autorisation pour toute éventuelle utilisation.




jeudi 18 août 2011

Un été en Norvège, suite

[Cliquez sur les photos pour les agrandir]


les îles Lofoten....


Le village de Reine


Au bout de la route, Å




Henningsvaer


Toutes les photos m'appartiennent. Merci de me demander l'autorisation pour toute éventuelle utilisation.





jeudi 4 août 2011

Norvège : un été au Cap Nord

[Cliquez sur les photos pour les agrandir]

Attente impatiente du soleil de minuit...


Qui arrive, tout d 'or vêtu...



Féerie ardente...



Ciel mordoré...

Et joli tapis de coton sur l'océan glacial arctique... 



Toutes les photos m'appartiennent. Merci de me demander l'autorisation pour toute éventuelle utilisation.

vendredi 22 juillet 2011

Norvège : explosion et fusillade à Oslo

NRK.no
Une explosion s'est produite ce vendredi 22 juillet dans le centre ville d'Oslo en Norvège, près du siège du gouvernement  Lors de la première conférence de presse qui s'est tenue dans la capitale norvégienne à 17h30, la police, qui fait état de morts et de blessés, a affirmé que cette explosion avait été causée par une bombe.
La déflagration, particulièrement violente, a été entendue dans toute la capitale.
Par ailleurs, un homme a ouvert le feu lors d'une université d'été de la jeunesse travailliste,sur une île des environs d'Oslo, tuant 10 personnes, selon la presse. Il aurait été arrêté.

Pour suivre la plupart des développements, je vous conseille le site du nouvel observateur, qui propose un flux d'informations régulièrement mises à jour :


Ainsi que le site de la chaîne norvégienne NRK 

Je reprends par ailleurs quelques éléments sur le twitter du coeur au nord.

Norvège : un été près du Cap Nord

Voici quelques photos de mon séjour estival en Norvège. Vous pouvez cliquer sur les clichés pour les agrandir.
Je suis ici près du Cap Nord, dans le petit village de pêcheurs de Kamoyvaer.


Silence de lune et réveil de brume...


aux parfums marins...


Des morues sèchent à l'air libre ; elles auraient du être rentrées depuis juin...


Ici, je regarde la vie suivre son cours, comme on observe les grandes plaines dénuées de végétation ou encore l'océan glacial arctique ; sans penser à rien.



Toutes les photos m'appartiennent. Merci de me demander l'autorisation pour toute éventuelle utilisation.


jeudi 30 juin 2011

Le Coeur au Nord est récompensé !

J'ai reçu il y a quelques jours, une double récompense.
Deux blogueurs, dont j'apprécie les sites et lis les articles avec intérêt, m'ont attribué le Stylish Blogger Award.
N'ayant jamais reçu d'Award jusqu'à aujourd'hui (quelle triste erreur n'empêche !), je m'avoue touché et vais donc me plier pour commencer à un premier exercice de remerciements ; à Olivier tout d'abord, qui lit mon blog depuis sa création en octobre 2009, et Krn, dont les explorations, plus récentes, se font désormais régulières.
Avant d'écrire sept choses sur moi et lancer le défi à sept autres blogueurs, il me faut publier le logo du Stylish Blogger Award. 
Maintenant, passons aux choses sérieuses. Je dois vous parler un peu de moi :

1. Je suis tête en l'air. Il ne se passe pas une seule journée sans que je n'oublie quelque chose.

2. Je lis beaucoup de littérature scandinave. Et je prends mon temps, si bien qu'il m'arrive de refermer un roman de 300 pages au bout d'un mois, voire un mois et demi. Lire avec lenteur est une formidable expérience. Chaque phrase me permet de glisser dans l'action et de passer de l'autre côté du miroir, au point de devenir figurant de l'histoire ; observateur des intrigues.

3. En ce moment, j'écoute Vincent Mac Morrow en boucle. Son album est un bijou, notamment les titres "Sparrow and the Wolf" et "We don't eat".

4. Je suis gourmand, avec une préférence pour le sucré : florentins et tartes aux abricots sur lit d'amandes sont en tête de ma liste des péchés.

5. Je pars en Norvège dans une semaine. Plus d'un an que j'attends ce moment. Ce pays exerce sur moi une fascination indéfinissable. L'Islande me fait du gringue également...Peut-être en novembre ?

6. J'aime les personnes qui ont des failles : les émotives, les sensibles, celles qui ont de l'humour (avec une palme pour les pince-sans-rire). Si j'apprécie leur compagnie, je n'en éprouve pas moins le besoin de me retrouver très souvent seul. Ai-je été anachorète dans une autre vie ? le deviendrai-je dans le futur ?

7. Observer les gens au quotidien a un côté fascinant, jubilatoire et parfois attristant. Pas plus tard que la semaine dernière, un couple dînait près de moi et ne se parlait pas. Les deux personnes s’aimaient probablement mais elles avaient l'air de ne plus se supporter. Dans leur amour, il semblait qu'elles continuaient à se faire plus de bien que de mal, mais le peu de mal qu'elles se faisaient leur était devenu insupportable.

Je remets à présent le Stylish Blogger Award à Eric Boury, traducteur d'islandais, dont j'admire le travail. Eric, j'espère que tu joueras le jeu même si je te sais débordé ces derniers temps.

Je décerne également le Stylish Blogger Award à :

- Eric, qui vit en Islande et dont la plume affûtée ne laissera personne de glace (!!).
- Antoine Jacob, journaliste spécialiste de la Scandinavie et des Pays Baltes. Son blog, régulièrement mis à jour et fort bien documenté se lit sans modération.
Clara, pour ses photos de New-York, toujours très poétiques
Aimache, un français qui a vécu à Copenhague et nous fait découvrir un peu de sa vie danoise et la fille de l'air, une pilote dans les nuages...

vendredi 24 juin 2011

Norvège : inauguration d'un mémorial aux sorcières


Émotion dans la petite ville de Vardø au nord de la Norvège à l’occasion de l’inauguration d’un mémorial aux sorcières, bâti en l’honneur d’une centaine de personnes, accusées de sorcellerie et brûlées sur des bûchers au XVIIème siècle.
Parmi les invités, des ministres, des notables mais aussi et surtout la présence de la reine Sonja.

Construit par l’architecte suisse Peter Zumthor, le mémorial consiste en un long hall, le long duquel sont alignées 91 fenêtres, en souvenir de chaque femme et homme ayant été accusés de complicité avec le diable.
A proximité du hall, une grande verrière accueille une chaise. Cette création de l’artiste française Louise Bourgeois, de laquelle s'échappent des flammes, est censée être placée à l’endroit même où trônait le bûcher. 

A gauche, la reine Sonja et le Père Stein Ovesen. Photo : Heiko Junge.
L’ouverture du monument a permis à Stein Ovesen, le prêtre de Sør-Varanger, de rappeler que l’église endossait la responsabilité de ce qui s’était passé et condamnait "les violences exercées sur les personnes, les races, le sexe et la religion". 
La reine Sonja quant à elle, a salué une oeuvre "monumentale, indispensable pour ne jamais oublier les atrocités et persécutions ayant eu lieu dans la région ».
C’est en effet dans le Finnmark que la chasse aux sorcières a été la plus meurtrière. 31 % de toutes les condamnations à mort y ont été prononcées au XVIIème siècle.

vendredi 17 juin 2011

Norvège : Suivez l'express côtier en direct !


Fjords spectaculaires, soleil de minuit, nature préservée, la chaîne de télévision norvégienne NRK propose aux amoureux des voyages en bateau de vivre une traversée complète à bord de l'express côtier, de Bergen à Kirkenes à la frontière russe.
Les images majestueuses sont ponctuées de musiques norvégiennes et de plans à couper le souffle. Par ailleurs, le parcours du bateau est visible sur un plan évolutif situé sur la partie gauche de l'écran.
Une initiative tout à fait originale qui mérite d'être félicitée.

Voici le lien. Bonne croisière en ligne !

http://www.nrk.no/hurtigruten/

mercredi 15 juin 2011

La photo du mois : la clé

Pour  ma première participation au concours de la photo du mois, j'ai choisi l'allégorie de la liberté avec l'expression [prendre la clé des champs].
Une clé fragile, longtemps cherchée mais que l'on peut toujours (re)trouver. 
D'aucuns croient qu'il suffirait de la cueillir et de la détacher. 
Mais la liberté est parfois plus farouche qu'on ne l'imagine.
Cliquez sur la photo pour l'agrandir
Voici les sites des blogueurs qui participent à ce défi :
100driiine, A&G, Alice, Anne, Astrid, blogoth67, Caro, Caro[line],Caroline, Cécy, Céliano, Céline, Céline in Paris, Cherrybee, Chouchou, Clara, Claude, Cynthia,Damien, Doremi, Doréus, Dorydee, Dr. CaSo, E, Eddy, Eff’Zee’Bee, Ennairam, Fabienne,François, Frankonorsk, Frédéric, Genki, Gilsoub, Godnat, Grignette, Guillaume, hibiscus, Isabelle,Jo Ann, Krn, La Madame, Laëtitia, Benjamin et Jérôme, L’azimutée, Les Caribous-bou-bou, M,Mandy, Marco, Marie, Marion, M’dame Jo, Nathalie, Nicopompus & SeriesEater, Noelia, Nolwenn,Onee-Chan, 4 petits suisses dans un bol de riz, Sébastien, Shandara, Stéphane, Stephane08,Tambour Major, Tania, The Breathless Quills, The Parisienne, Thib, Titem, Un jour-Montreal,Véronique et Viviane.

mardi 24 mai 2011

Islande : éruption du Grimsvötn


Depuis l'éruption du Grimsvötn en Islande, quelques cartes sont disponibles et permettent à tout un chacun de suivre le panache de fumée sur Internet.

Tout d'abord, voici un lien qui vous mènera à la webcam braquée sur Grimsvötn. Quand les conductions météorologiques sont clémentes, l'image est incroyable.
http://live.mila.is/grimsvotn2/

Si vous souhaitez prendre connaissance du parcours du panache, rendez-vous sur le site de la météo anglaise.
http://www.metoffice.gov.uk/volcano/public/natlantic.html